Toute l'actualité sur le Diocèse de Kasongo

Cliquer pour lire l'aperçu général du Diocèse de Kasongo

Situé à 5 km de la cité Ngene et à 4 km de la Cathédrale, ce Philosophat a en tout 34 hectares de terre qui nécessite une mise en valeur rationnelle. Un travelling horizontal nous fait découvrir la verdure, le terrain de foot, les champs.

 

De manière paisible, ce paysage sur une petite colline surplombe une vallée qui regorge des étangs. Plus on avance, ce sont les six imposants bâtiments, vieux de 58 ans, qui nous accueillent, ornés des fleurs et reliés par des allées dont les perspectives nous enseignent : il y a un bout de tunnel. Mgr Cleire, on dirait une oasis. Ce sont les pierres vivantes qui prient et louent Dieu. C’est la joie ! Ces pierres  participent à l’hymne de création.

 

Le Grand Séminaire Mgr Cleire est une institution interdiocésaine au service de la formation des futurs prêtres. Sa mission fondamentale est de former les amis de JésusChrist. Ces futurs prêtres doivent faire face aux défis des communautés chrétiennes et transmettre l'espérance puisée dans la joie de l’Evangile.

 

Le Philosophat Mgr Cleire accomplit sa mission en communion étroite avec l’œuvre de Saint Pierre à Rome, la Conférence épiscopale nationale du Congo, la Province ecclésiastique de Bukavu et avec l’Eglise qui est à Kindu et celle qui est à Kasongo.

 

 

Mgr Cleire : une volonté, une histoire:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 7 octobre 1988, Mgr Cleire ouvrit ses portes au diocèse de Kasongo dans le Maniema en République Démocratique du Congo, pour accueillir les séminaristes en provenance des diocèses de Kindu et de Kasongo, au Maniema, et de Kongolo au Shaba.

 

A l’initiative de leurs excellences Mgr Timothée Pirigisha et Mgr Paul Mambe, la conférence épiscopale provinciale du Kivu a reçu le 28 mars 1988, de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples, l’autorisation d’ériger un Philosophicum au Maniema.

 

Au début de son fonctionnement, Mgr Christophe Munzihirwa devait accepter d’exercer la fonction de recteur avec un homme de devoir, Père Joseph Verbiest, missionnaire d’Afrique. D’ailleurs, une partie de la bibliothèque est venue dans ses valises. Après Mgr Christophe Munzihirwa (1988-1989), successivement Mgr Cleire a accueilli comme Recteurs : Abbé Etienne Mbilizi (1989 - 1990), Abbé Victor Bukanga (1990 - 1993), Abbé Dominique Rutamujanye (1993 - 1996), Abbé Pontien Tata (1997 - 2005), Abbé Jean Sula (2005 - 2012), Abbé Bruno Saleh (2012 jusqu’à ce jour).

 

Créer le Grand Séminaire dans cette contrée du Maniema est une initiative de l’Eglise. Mais l’Etat a accueilli favorablement cette œuvre en lui cédant les bâtiments de l’ex-Sanatorium de Kasongo par sa lettre du 2 avril 1990. Ce Grand Séminaireforme non seulement des futurs prêtres mais aussi des citoyens congolais. Cette maison de formation s’inscrit dans le rôle de l’Eglise au niveau de l’espace public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mgr Cleire : un Séminaire au service de l’Eglise:

 

Après l’étape des pionniers, une cohorte de missionnaires vont dire oui à la vigne du Seigneur. Sœurs missionnaire d’Afrique, Sœurs de Saint Joseph de Kalemie, Sœurs Ursulines de Goma, Pères Missionnaires d’Afrique, Pères Xavériens de Parme, abbés de Bukavu, d’Uvira, de Butembo, de Goma, de Kasongo et de Kindu vont se succéder comme formateurs dans cette maison. Ces apôtres, bravant enclavement et malaria,  se chargeront de la formation de 351 séminaristes: 140 pour le diocèse de Kasongo, 106 pour le diocèse de Kindu, 43 pour le diocèse de Kongolo, 19 pour le diocèse de Kamina, 16 pour le diocèse de Manono, 16 pour le diocèse de Kalemie, 4 pour le diocèse de Bukavu, 2 pour le diocèse d’Uvira, 6 pour le diocèse de Kabinda, 1 pour le diocèse de Buta. Actuellement 5 formateurs résidents et 14 professeurs visiteurs sont au service de 50 séminaristes de Kasongo, de Kindu et Uvira.

 

Mgr Cleire, une pédagogie:

 

Mgr Cleire peut être rebaptisé Polycarpe. En effet, Mgr Cleire a déjà porté beaucoup de fruits à Kamina, à Manono, à Kongolo, à Kabinda, à Kalemie, à Kasongo et à Kindu, 36 prêtres de Kasongo et 24  prêtres de Kindu sont passés par Mgr Cleire qui a pour Saint  patron Joseph, un homme discret,  humble et gardien du Rédempteur.  Mgr Cleire poursuit une pédagogie de promotion qui mène à la liberté et à la responsabilité. Le mot d’ordre reste l’obéissance aimante.

 

Mgr Cleire a milité pour la formation et la promotion du clergé local : « j’ai aussi la conviction – et je voudrais vous la faire partager – que celui qui désire le bien d’un enfant, d’un homme ou d’un peuple, doit avoir son attention constamment fixée sur et sur les possibilités que recèle cet enfant, cet homme ou ce peuple, si l’on veut bien l’aider à se développer et à s’épanouir. » (Mgr Cleire)

 

Mgr Cleire : une formation ouverte à toutes les dimensions fondamentales de la vie:

 

Le Séminaire développe les connaissances, les habiletés et les attitudes. Une quête de sens pour répondre aux questions identitaires, aux difficultés liées à la mémoire, à la réconciliation, à l’autonomie. Autant de défis qui enrichissent la prière et nourrissent l’intérêt pour les études.

 

Mgr Cleire : une marche à la suite de Jésus:

 

Rencontrer le Christ, demeurer avec Lui et partir en communion vers le monde restent la ligne directrice du programme. Pour être prêtre, il faut s’initier à la vie dans l’Esprit et devenir un homme. Un accent sur la formation intégrale pendant trois ans en vue de consolider la personnalité de base après deux ans de propédeutique. Le Grand Séminaire est un lieu d’apprentissage de dialogue, de la gestion des conflits, de partage, de réconciliation et de communion pour être à l’écoute de l’Esprit Saint et  préparer les séminaristes à une écoute active de leurs sœurs et de leurs frères, en union avec l’évêque. Leur immersion dans les réalités des communautés ecclésiales chaque jeudi les prépare au ministère pastoral. La vie au Séminaire est un apprentissage de la vie en Église et dans le presbyterium.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mgr Cleire : une relation juste envers l’autorité:

 

Même si le recteur porte une lourde responsabilité, la formation au Séminaire est un souci partagé par toute l’équipe de formateurs. Les séminaristes, à leur tour, exercent à leur part des responsabilités dans les différentes commissions. L’autorité est là pour aider les hommes à grandir. Le mot d’ordre reste : « l’obéissance aimante ». Jésus parle du commandement d’amour (Jn 13, 34). Car « le parfait amour bannit la crainte ». (1Jn 4, 18) L’obéissance doit toujours venir de l’intérieur, d’un consentement libre comme en réponse à un appel. L’évaluation des formateurs est complétée par l’autoévaluation des séminaristes en vue de marquer le processus de croissance.

 

Mgr Cleire : une formation à l'intériorité:

 

Le séminaire est une pépinière qui invite les séminaristes à  intérioriser leur formation dans un esprit d’humilité, à prendre position en protagonistes dans le rapport à soi et au monde.Et au final arriver à la confession augustinienne : « interior intimo meo et superior summo meo. » (Le Seigneur est plus intérieur et plus supérieur à moi que je le suis à moi-même). La vie spirituelle devient le pôle intégrateur des autres activités : études, et engament pastoral, travail manuel, sport. Il s’agit d’une liturgie de la charité.

Mgr Cleire : une attention de toute l’Eglise.

 

La formation des futurs prêtres est une sollicitude de toute l’Eglise. Sur 403 inscrits nous avons décerné 222 diplômes du premier cycle de philosophie. De l’ouverture à ce jour, Kasongo a donné 179 candidats du Diocèse de Kasongo contre 124 du Diocèse de Kindu.  Sur 55 prêtres de Kasongo, 47 ont été formés dans ce Philosophicum.

 

Le Philosophat Mgr Cleire a pu valoriser 4 ha de sa concession par les travaux agricoles (34 ha). Il cherche à étendre ces activités à travers l'exploitation d'une ferme agropastorale (une bananeraie, un élevage des bovins et un étang piscicole.  Mais l’enclavement de Kasongo constitue un handicap majeur pour l’épanouissement de cette maison de formation. En plus, il faut faire face au problème  de la mobilité. Si cette maison parvient à acquérir une voiture 4x4, ça sera un soulagment. Cette voiture lui facilitera le ravitaillement en denrées alimentaires et le transport du personnel. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Philosophat Mgr Cleire est tourné vers l’avenir et appelé à inspirer aux futurs prêtres l’espérance et la joie de croire dans un esprit d’obéissance aimante : « Il fit comme l’ange lui avait prescrit. » (Mt 1, 24)

 

 

Pour tout contact :

 

Mgr Placide Lubamba, Evêque de Kasongo, cliquez ici.

 

 

Abbé Bruno Saleh, Recteur:

 

Téléphone: +(243). 821546194 

 

E-mail: cliquez ici.

 

 

Faire un don :

 

Nom de la banque:                   :

RAWBANK, Agence de Kindu / Maniema RD Congo-Afrique

Titulaire du compte : DIOCESE DE KASONGO

Numéro de Compte   : 05173 – 01028731501 – 48

Code Swift  : RAWBCDKI

 

Banque correspondante en Europe  : ING BANK

Code Swift : BBRUBEBB

Communication : Philosophat Mgr Cleire

 

 

 

 

Retour à la page d'accueil...

 

SUR LE PLAN SOCIAL:

 

Le Diocèse de Kasongo est très actif dans les secteurs de l’Education et de Caritas-Développement

 

 

SECTEUR-EDUCATION:

 

Le Diocèse de Kasongo compte deux Coordinations des Ecoles Conventionnées catholiques:

 

LA COORDINATION DU SUD (le siège se trouve à Kasongo). Dans l’ensemble, cette Coordination du Sud compte 320 écoles dont:

  • 13    écoles maternelles,
  • 224  écoles primaires,
  • 83    écoles secondaires.

 

LA COORDINATION DU NORD (le siège se trouve à Shabunda):

Elle compte 123 écoles dont

  • 10     écoles maternelles,
  • 81     écoles primaires,
  • 32     écoles secondaires.

Ce qui fait pour tout le Diocèse, un total de :

  • 23     écoles maternelles,
  • 305   écoles primaires,
  • 115   écoles secondaires.

 

 

S'agissant de de la CARITAS – DEVELOPPEMENT:

 

Cette structure compte quatre branches:

 

CARITAS : pour les urgences, interventions dans le domaine de catastrophes, d’épidémies, etc.

 

Dans le domaine des structures sanitaires : le Bureau Diocésain d’œuvres médicales (BDOM en sigle) coordonne et supervise les structures sanitaires suivantes :

1 Hôpital Général de Référence à Kampene (Hôpital Muungano)

3 Centres hospitaliers (Kasongo, Kalima et Bikenge)

2 Centres de Santé de Référence (Moyo, Mingana)

4 Centres de Santé (Shabunda, Kalole, Wamaz a et Kakutya)

2 Postes de Santé (Kibangula et Musuba/Kunda)

 

Le Bureau Diocésain pour le Développement (BDD en sigle) se penche sur la prise d’initiatives de développement : accès à l’eau potable (aménagement des sources), agriculture (avec ses ramifications : routes, étangs piscicoles, etc.)

 

JUSTICE ET PAIX : dans le cadre de l’éducation civique, droit à la citoyenneté, etc.

 

Il convient de signaler que le Diocèse de Kasongo a un grand séminaire et une propédeutique pour la formation de futurs prêtres.

SUR LE PLAN SOCIAL

Le Diocèse de Kasongo est très actif dans les secteurs de l’Education et de Caritas-Développement. 

 

 

SECTEUR-EDUCATION

 

Le Diocèse de Kasongo compte deux Coordinations des Ecoles Conventionnées catholiques. 

LA COORDINATION DU SUD (le siège se trouve à Kasongo) Dans l’ensemble, cette Coordination du Sud compte 320 écoles dont:

  • 13     écoles maternelles
  • 224   écoles primaires
  • 83      écoles secondaires

LA COORDINATION DU NORD (le siège se trouve à Shabunda)

Elle compte 123 écoles dont

  • 10     écoles maternelles
  • 81     écoles primaires
  • 32     écoles secondaires

Ce qui fait pour tout le Diocèse, un total de :

  • 23     écoles maternelles
  • 305   écoles primaires
  • 115   écoles secondaires

CARITAS – DEVELOPPEMENT

Cette structure compte quatre branches

CARITAS : pour les urgences, interventions dans le domaine de catastrophes, d’épidémies, etc.

Dans le domaine des structures sanitaires : le Bureau Diocésain d’œuvres médicales (BDOM en sigle) coordonne et supervise les structures sanitaires suivantes :

1 Hôpital Général de Référence à Kampene (Hôpital Muungano)

3 Centres hospitaliers (Kasongo, Kalima et Bikenge)

2 Centres de Santé de Référence (Moyo, Mingana)

4 Centres de Santé (Shabunda, Kalole, Wamaz a et Kakutya)

2 Postes de Santé (Kibangula et Musuba/Kunda)

Le Bureau Diocésain pour le Développement (BDD en sigle) se penche sur la prise d’initiatives de développement : accès à l’eau potable (aménagement des sources), agriculture (avec ses ramifications : routes, étangs piscicoles, etc.)

JUSTICE ET PAIX : dans le cadre de l’éducation civique, droit à la citoyenneté, etc.

Mgr Richard CLEIRE, Mgr Noël MALA, Mgr Timothée PIRIGISHA, Mgr Christophe MUNZIHIRWA, Mgr Théophile KABOY.

 

 

SUR LE PLAN PASTORAL:

 

Au jour d’aujourd’hui, sur l’ensemble du Diocèse, le nombre des chrétiens catholiques est évalué à 631.230 et 34 Animateurs pastoraux œuvrant à travers les différentes paroisses du Diocèse et au CDPCL (Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie), sans publier les 2.052 catéchistes bénévoles.

 

 

SUR LE PLAN VOCATIONNEL:

 

Le Diocèse de Kasongo compte actuellement plus de 50 prêtres diocésains, des frères de la Congrégation des Frères Notre Dame des Apôtres (FNDA en sigle) au nombre de quatre membres.

.

Par ailleurs, d'autres Congrégations Missionnaires masculines y travaillent également. Il s’agit des Missionnaires d’Afrique (Les Pères Blancs) et les Xavériens de Parme

 

Les Congrégations féminines sont au nombre de six dont les:

  • Sœurs de St Joseph de Moba,
  • Sœurs Ursulines,
  • Sœurs du Divin Maître,
  • Sœurs Franciscaines de Sola,
  • Sœurs de Luiza,
  • Sœurs Ouvrières de la Maison de Nazareth.

 

Nombreux sont des fils et filles originaires du Diocèse de Kasongo qui servent le Seigneur dans le monde à travers différentes Congrégations missionnaires